L’Institut français, partenaire de la Triennale d’architecture d’Oslo

L’Institut français de Norvège est impliqué à différents niveaux dans la Triennale d’Architecture d’Oslo 2016. Il est soutenu depuis deux ans par l’Institut français de Paris non seulement financièrement mais aussi par l’implication de Monica Lebrao Sendra en 2015 et de Marie-Cécile Burnichon en 2016.

Exposition "Ces frontières cicatrices du monde", du 19 septembre au 31 octobre
Exposition "Ces frontières cicatrices du monde", du 19 septembre au 31 octobre
Exposition "Cartographie culturelle", du 10 au 23 septembre
Exposition "Cartographie culturelle", du 10 au 23 septembre
Conférence "Urban borders", 10 septembre
Conférence "Urban borders", 10 septembre
Conférence et exposition "Experimenting borders", du 20 septembre au 14 octobre
Conférence et exposition "Experimenting borders", du 20 septembre au 14 octobre

1. Venue de professionnels français dans le programme officiel
L’Institut français de Norvège soutient la venue de Coralie Gourguechon et Michel Feher lors de la Triennale d’architecture.

2. Ideal Lab
En 2016, Le projet Identitées Replantées a été soutenu pour un développement en Norvège. Il est basé sur une exposition qui a été présentée à la biennale du design de Saint Etienne en 2015. Dans le cadre de la Triennale d’Architecture, le projet Tøyen Replanted s’intéresse au quartier de l’est d’Oslo.

3. Soutien à l’organisation de la soirée d’ouverture
L’Ambassade de France en Norvège a décidé de sponsoriser la soirée de lancement de la triennale d’architecture qui se tiendra à Oslo le 8 septembre.

4. Organisation d’expositions et de conférences
Le 10 septembre à 14h, l’Institut français organise la troisième conférence de son cycle de débat sur le thème des frontières à l’école d’architecture d’Oslo (AHO) sur le thème « Frontières urbaines : la culture est-elle un outil de transformation de la ville ? ». Cette conférence s’inscrit aussi dans une dimension régionale avec le soutien des Instituts français de Suède et du Danemark. Les présences de l’architecte danois Jesper Kofoed-Melson et de l’architecte suédoise Petra Petersson sont le fruit de cette collaboration.

L’exposition « Cartographie culturelle » sera inaugurée le 10 septembre à 16het présentera le travail effectué par le réseau franco-norvégien d’architecture après trois années de collaboration autour de workshops, d’expositions, de séminaires et de visites. Un catalogue de 60 pages retraçant les trois ans du réseau a été édité pour l’occasion. Enfin, la revue L’Architecture d’Aujourd’hui consacre 4 pages à cette collaboration dans son édition de septembre.

Le 19 septembre à 17h30 sera également inaugurée l’exposition « Ces frontières : cicatrices du monde ». Ce vernissage, non inscrit dans la programmation de la Triennale, se tiendra dans les locaux de l’Institut français de Norvège en présence du géographe / cartographe Philippe Rekacewicz.

Le 20 septembre à 17h30 se tiendra la dernière conférence du cycle de débat sur le thème des frontières, intitulée « Experimenting Borders ». Organisée en collaboration avec le Musée interculturel d’Oslo dans le cadre de la Triennale, elle accueillera deux intervenants : Marianne Amar (chercheure au Musée National de l’Histoire de l’Immigration) et Yvan Gastaut (commissaire de l’exposition « Frontières et leurs limites ») qui aborderont la question des frontières et de l’habitat dans l’exil. La conférence sera modérée par Philippe Rekacewicz.

L’exposition « Frontières et leurs limites » sera également inaugurée le 20 septembre à 19hau Musée interculturel en collaboration avec le Musée National de l’Histoire de l’Immigration à Paris. Ces deux derniers événements font également partie du programme de la Triennale d’Architecture, hors journée d’ouverture.

publié le 22/09/2016

Haut de la page